Les cépages – (Aoste)

Vallée d’Aoste : le Petit Rouge, le Fumin, le Mayolet et la Prëmetta. Se sont également répandus les plus grands vignobles internationaux : Gamay, Syrah, Pinot noir, Pinot gris, Petite Arvine, Müller Thurgau. Cette variété est le fruit de l’hétérogénéité des conditions du territoire : sur peu de kilomètres les sols changent, tout comme les inclinations, les expositions, l’altitude et la ventosité.
Tous les vins sont vinifiés suivant les règles du disciplinaire de l’appellation d’origine protégée Valle d’Aosta/Vallée d’Aoste, née en 1985 pour mettre en valeur les productions vinicoles de la région. Les vins rouges les plus typiques sont le Torrette et l’Enfer d’Arvier, obtenus de la vinification du vignoble autochtone le plus répandu, le Petit Rouge.
Le Torrette est un vin d’une couleur rouge rubis, avec un arôme de rose sauvage, à la saveur veloutée, au corps robuste, sur un fond légèrement amer ; la typologie Torrette supérieur est caractérisée par un affinage d’au moins huit mois, qui lui confère un arôme voisin de l’amande.
L’Enfer d’Arvier est produit seulement sur le territoire de cette commune et c’est un vin de couleur rouge grenât plutôt intense, avec un bouquet caractéristique, à la saveur veloutée, bien charpenté, agréablement amer.
Les vignerons locaux sont en train de valoriser les vignobles autochtones tels que le Fumin et le Mayolet. Le Fumin est un vin préposé à l’affinage, de couleur rouge rubis intense avec des reflets violacés, à l’arôme caractéristique d’épices, à la saveur austère avec un fond légèrement amer. Le Mayolet est un vignoble précoce, redécouvert récemment, qui donne origine à un vin de couleur rouge rubis tendant au grenat, au parfum fin et délicat, à la saveur douce avec un arrière-goût légèrement amer.
Enfin il est bon d’évoquer le Prëmetta, un vieux cépage autochtone, cultivé surtout dans les anciens vignobles de Saint-Pierre et Aymavilles pour produire un vin de couleur rose cerise avec des reflets dorés, un parfum fin, intense, caractéristique, à la saveur légèrement tannique, agréable.
Les vins blancs du territoire sont obtenus à partir de cépages internationaux tels que le Chardonnay, qui donne origine à un vin fruité et savoureux ; le Müller Thurgau, adapté au climat froid, qui donne naissance à un vin aromatisé et fruité ; la Petite Arvine, d’origine suisse, cultivée sur les pentes les mieux exposées, qui donne un vin fruité et élégant et le Pinot Gris, vignoble à mûrissement précoce qui permet de bons résultats même à des altitudes élevées et qui donne origine à un vin de couleur jaune paille intense avec des reflets dorés, un parfum caractéristique très prononcé et une saveur harmonieuse. Tous les cépages à grains blancs peuvent être vinifiés pour donner des vins moelleux de vendange tardive de couleur jaune doré, au parfum délicat et d’une saveur douce, pleine et harmonieuse.

N’oublions pas le Morgex, Moscato bianco, Cornalin, Nebbiolo, Cabernet franc, Rousette, Mondeuse et Vuillermin.

 

 

Tweetez
Partagez
Partagez